LES CHANTS ATLANTES : SONS ET TONALITÉS

chant atlante

C’est Adamis qui vous parle, soyez bénis

Nous allons maintenant commencer un nouvel aspect de cet enseignement, en rapport au son et à la tonalité, pour vous aider a élever vos vibrations à la qualité et au sommet qu’elles connaissaient au temps de l’Atlantide.
Les tonalités que nous allons émettre vous paraitrons pour la plupart semblables aux lettres de l’ancien alphabet hébreu, qui est d’ailleurs un dérivé des vibrations vocales utilisées dans les premiers temps de l’Atlantide.
Nous allons vous chanter ces vibrations, puis vous épeler dans votre alphabet pour que vous puissiez les répéter.

La première sonne ainsi : A-LEÏOU, la deuxième : BA-O.
Ensemble elles donnent : A-LEÏOU BA-O. Essayez de les vocaliser. Détendez votre bouche, ne créez pas de tension. Laissez simplement les sons rouler dans votre bouche : A-LEÏOU BA-O.
Ces sons créent une vibration dans votre gorge et commencent à éveiller en vous des vibrations dont vous n’êtes plus conscients depuis des milliers d’années.

Le suivant est GA-MO-AL. Le suivant DOU-LAEÏ. Le suivant revêt une grande importance spirituelle car dans sa prononciation et ses vibrations vous invoquez les énergies de votre Père : HA-JO-HA. Essayez : HA-JO-HA.

Nous allons en chanter un dernier : VO-AA. Essayez : VO-AA.

Peut-être pourriez vous convaincre un musicien de transcrire ces sons sous forme de notes pour que vous puissiez les reproduire en musique.
Lorsque cet ensemble de vibrations est achevé, il y aura des combinaisons de sons que vous pourrez utiliser comme chant dans vos méditations profondes. Cela vous mettra réellement en contact avec votre propre source de Lumière.
Il est important que vous compreniez que les vibrations du son ont la même fonction que le diapason. S’il touchait votre peau, vous sentiriez les pulsations. L’invocation musicale stimule le flux des vibrations et les énergise pour vous.

Rappelez-vous que la majorité de ceux qui se sont incarnés en Atlantide l’ont fait dans un esprit de service, en apportant leurs vibrations élevées en un lieu où ils furent obligés d’abaisser leur fréquence et leur intensité pour les ajuster à l’incarnation sur cette planète.
Les sons musicaux et les tonalités que chantaient les Atlantes leur permirent de manifester la puissance de leurs vibrations lorsque cela leur était nécessaire. Ils servaient de stimulus à l’ensemble de leur système énergétique. Le chant, la combinaison des sons n’étaient pas utilisés dans le même but qu’au cours de la plupart de vos offices religieux aujourd’hui. Il ne s’agissait pas de chanter les louanges et l’adoration du Père par un « culte » et une « adoration vocale. Ils étaient utilisés en rapport avec leur propre expression individuelle et pour leur illumination personnelle.

Chacun de vous à une affinité avec l’une ou l’autre de ces tonalités. Lorsque nous aurons présenté toute la série, vous saurez laquelle est la vôtre. Vous pouvez aussi l’utiliser comme une sorte de mantra pour stimuler et libérer vos anciennes vibrations. Ces symboles musicaux ne servaient pas à la communication. Ils avaient pour seul but d’activer les schémas d’énergie qui stimulaient le souvenir d’informations venant des vies passées et qui pouvaient servir dans le présent.

chants atlantes

Nous avons commencé à vous chanter les sons et tonalités qui étaient utilisés en Atlantide. Nous allons maintenant continuer.

La septième tonalité se prononce ZOO-OUR. Chantez-la deux fois fois pour faire l’expérience de ses vibrations. ZOO-OURZOO-OUR.
Le chant suivant est CHO-RA. Chantez les deux ensembles pour ressentir la combinaison de leurs vibrations. ZOO-OUR, CHO-RA. Cela réveille en vous une vibration dont vous n’avez pas été conscients depuis longtemps.
Je tiens à vous avertir qu’en passant en revue ces séries de chants, d’étranges sensations et émotions peuvent être libérées en vous. Si cela vous arrive, essayez de ne pas en être troublés. Il suffit que vous compreniez que ce n’est qu’une partie de vous-même qui est ramenée à votre conscience. Il n’y a rien d’étranger à vous dans ce qui vous arrive. Il s’agit simplement d’aspects latents de vous-mêmes.

Le neuvième chant est TOU-LA-RO. Le suivant, le dixième, symbolise le dix et le un. Il correspond au « Yod » de l’alphabet hébreu et au « Yod » en symbolisme universel, aussi est-il extrêmement puissant et c’est un chant hautement spirituel : YO-OOH-DAA.

Si vous chantez le dixième, le cinquième, puis le sixième à la suite, vous créerez les vibrations du chant se rapportant au Créateur de cet Univers. De toutes les combinaisons que vous pouvez avoir envie d’apprendre par cœur, nous vous conseillons celle-ci comme étant la plus bénéfique et la plus puissante. Elle fera plus pour vous amener à l’unité avec votre Père que de nombreuses années d’études et de concentration.

Nous allons encore étudier deux chants. Le onzième est CO-LAEÏ-AH. Le dernier pour le moment est : LAW-RR-OU.

Je sais qu’à l’époque actuelle vous ne comprenez pas totalement le but de ces chants, aussi vais-je vous l’expliquer. Quand nous aurons fini de les passer en revue, nous vous donnerons une série de combinaisons de nombres pour les chanter. Elles vous aideront à invoquer des vibrations et des mémoires pour certaines parties de votre travail.
Certaines vous aideront pour la guérison, la clairvoyance, le channeling et pour l’énergétisation de votre corps. Certaines vous aideront aussi à assister d’autres personnes souffrant d’affections mentales ou physiques. Et bien sûr, leur fonction première sera de vous aider à communiquer avec vos frère et sœur de l’espace et avec d’autres mondes.

Je ne peux pas souligner assez l’importance des sons et des tonalités et du rôle qu’ils seront amenés a jouer dans un futur proche pour l’humanité, ici, sur la Terre. Tout s’accélère chaque jour. Les vibrations de l’espace se rapprochent de plus en plus de l’Homme et il doit être préparé à entrer de manière adéquate en relation avec elles, à les assimiler, à les comprendre. C’est dans cet objectif que nous vous proposons ces chants, pour que vous puissiez les transmettre à d’autres et aider tout le monde à se préparer pour le futur.
Ces chants n’ont plus été entendus à la surface de cette planète depuis presque 10 000 ans. Les vibrations que vous avez invoquées, rien qu’en les chantant dans ce petit cercle, produiront des effets à grande échelle car ces énergies se répandent et traversent les atmosphères.

Chants atlantes

Nous allons terminer la série des chants, puis nous commencerons à nous intéresser à la combinaison de lettres et à leurs chants. Nous les utiliserons pour votre croissance, pour la communication spirituelle et plusieurs autres objectifs.

Commençons avec le treizième chant. Nous allons vous le chanter une fois et vous répéterez deux fois. MO-RAA-AH, MO-RAA-AH, MO-RAA-AH. Ce chant est porteur de vibrations féminines puissantes. Il est très souvent utilisé par ceux qui ont du mal à accepter et reconnaitre leur partie féminine. Nous nous y référons en tant que porteur d’une vibration équilibrante, car telle est sa fonction.

La quatorzième vibration est la suivante : NO-OH RAA, NO-OH-RAA, NO-OH-RAA. Cette vibration ne se chante pas comme les précédentes, elle est, de par sa nature, plus courte et staccato. Cela n’a pas de sens en particulier. C’est purement inhérent à la vivacité des vibrations et ajoute à leur résonance générale.

Le quinzième chant est SO-MAA-AH, SO-MAA-AH, SO-MAA-AH. C’est un chant de connaissance, d’accomplissement et de reconnaissance. C’est l’un des chants qui ferait un excellent mantra pour un usage individuel. C’est un son Universel qui vous met en contact avec le Dieu intérieur. Ses vibrations vous disent que vous avez accepté votre « trinité » en rapport avec votre moi Divin.

Le seizième chant est O-OH-DAÏ, O-OH-DAÏ, O-OH-DAÏ. Souvent vous reconnaîtrez et entendrez ce chant comme un symbole d’appel, invoquant les énergies et les vibrations du plan physique. Ces vibrations sont de texture terre et ce chant est très souvent utilisé pour introduire une série de vibrations ou de messages directement reliés aux questions physiques. Il peut s’agir de la structure de la société ou du corps physique d’un individu.

Le dix-septième chant est FAA-RO, FAA-RO, FAA-RO. On l’utilise rarement seul. Sa fonction essentielle est de se combiner avec d’autres tonalités pour compléter un effet général. Il vous servira de liaison.

Le dix-huitième chant est ZAW-RAAM, ZAW-RAAM, ZAW-RAAM. Notez l’extrême stimulation de vos vibrations quand vous le chantez. Il éveille des sentiments et des sensations qui dormaient en vous depuis de nombreux siècles. Son rôle est de vous rappeler qui vous êtes et il vous aide à vous remémorer les expériences et les savoirs des vies passées. C’est un chant de reconnaissance et vous l’utiliserez comme moyen d’identification pour vous par rapport a vous-même et non par rapport aux autres.

les chants atlantes

KO-FAA-RO, KO-FAA-RO, KO-FA-RO. Ce chant est souvent utilisé combiné au huitième, en rapport avec la Terre et la vibration physique. Il est particulièrement important quand vous vous occupez d’enfants, spécialement ceux qui portent en eux l’âme d’un être illuminé. Le fait de chanter ces tonalités les aidera à maintenir l’équilibre de leurs vibrations.

Le vingtième chant est ROU-AH-SHIM, ROU-AH-SHIM, ROU-AH-SHIM. Les vibrations de ce chant sont très puissantes. Sa fonction essentielle est la communication spatiale. Il invoque une très haute fréquence de vibration et les Atlantes s’en servaient comme signal « d’appel » pour que commence la communication entre eux et leur frères de l’espace. Ce chant émet une forte résonance, il crée un puissant champ vibratoire. Nous l’utilisons aussi quand nous constatons que les énergies sont épuisées ou affaiblies, qu’elle qu’en soit la raison. Ce chant stimulera le flux de vos vibrations.

Le vingt-et-unième chant est SHEÏMA, SHEÏMA, SHEÏMA. Il se prononce et s’épelle comme le caractère correspondant l’alphabet hébraïque. Il signifie « Soyez Bénis ». Ce chant est utilisé pour invoquer les vibrations de la Mère, les vibrations des aspects de Sananda ( qui représente l’aspect d’amour féminin de Dieu). Ce sont des vibrations d’Amour, de prière. Ce chant est utilisé avec d’autres pour ajouter la qualité d’Amour en tant que catalyseur.

Le vingt-deuxième chant est TRI-AAH, TRI-AAH, TRI-AAH. Chantez le encore une fois. Tenez le plus longtemps possible afin d’expérimenter tout le pouvoir de sa vibration. Notez la puissance de l’énergie qui sort de vos bras. Elle crée en vous une conscience de la croissance. Elle vous dit ce que votre âme à accompli. Vous reconnaissez et acceptez la présence de vos vibrations. C’est le chant du maître, ou du moins la conscience de votre maitrise. Ce chant est à utiliser pour appeler à votre présence les énergies de nombreux anciens maîtres spirituels de sagesse dont l’aide et le savoir vous sont accessibles.

Le vingt-troisième chant est THOU-MAAR, THOU-MAAR, THOU-MAAR. C’est un chant de reconnaissance. Ses vibrations résonnent en permanence dans l’Univers. Lorsque quelqu’un est devenu conscient de ces vibrations et est capable de s’accorder à elles, ce qui est votre cas maintenant, elles vont stimuler des zones dans son moi supérieur. Elles permettent l’ouverture de portes et des pans de savoir commencent à descendre dans votre esprit conscient. Ce chant a la fonction de vous aider dans votre croissance et votre développement.

Le dernier chant est AW-MA-LAA, AW-MA-LAA, AW-MA-LAA. Vous noterez le nombre de A dans ce chant. Ceux d’entre vous qui ont étudié la numérologie hébraïque savent que cela signifie pouvoir et stature immense. C’est une vibration de protection, à invoquer quand vous sentez que vous allez être exposé à beaucoup de négativité et de résistance à vos vibrations. Le jour viendra ou les énergies de votre Père vous diront que vous n’avez jamais à craindre pour votre sécurité et votre bien-être sur votre chemin de service. Durant tout le temps où vous travaillez à votre mission, vous serez protégé et votre bien-être sera assuré. C’est cette vibration qui sera invoquée spirituellement pour vous protéger avec ces énergies et fréquences, comme avec un bouclier protecteur.

chants atlantes

 

LES COMBINAISONS:

  • A-LEÏOU + BA-O
  • DOU-LAEÏ + VO-AA
  • ZOO-OUR + CHO-RA
  •  VO-AA + ZOO-OUR
  • LAW-RR-OU + BA-O
  • YO-OOH-DAA + HA-JO-HA + VO-AA + HA-JO-HA
  • NO-OH RAA + SO-MAA-AH
  • O-OH-DA + FAA-RO
  • KO-FAA-RO + CHO-RA
  • CO-LAEÏ-AH + FAA-RO
  • CHO-RA + KO-FAA-RO
  • SHEÏMA + AW-MA-LAA

 

QUESTIONS-RÉPONSES :

Doit-on chanter ces vocables dans l’ordre où vous les avez données ou peut-on les considérer comme des chants individuels ?

Certains vocables de sons devront être chantés ensemble, d’autres individuellement. En général, on les utilise en combinaison de trois.

Vous parlez de combinaison de trois. Cela signifie-t-il que nous allons les chanter trois fois, sept fois ou les deux ?

Il y aura trois vibrations séparées chantées ensemble l’une après l’autre. La plupart seront chantées trois fois, certaines sept fois.

Peut ton se contenter de répéter sans cesse le même chant ou est-ce mauvais ? Doit-on utiliser des combinaisons de chants ?

Si vous vous sentez en affinité avec un chant, vous pouvez l’adopter et l’utiliser comme un mantra, en le rechantant sans cesse. Vous pouvez aussi les chanter tous isolément pour vous familiariser avec eux. En certaines situations, vous désirez en chanter deux, peut-être trois, à l’unisson, pour des buts spécifiques. C’est vraiment une question de combinaison.

Devons-nous utiliser ces chants pour nous-même ou sommes nous supposés les partager avec les autres pour les aider dans leur croissance ?

Ces chants sont pour vous et pour les autres. Nous ne vous demandons qu’une chose, c’est d’utiliser votre discernement pour ne pas exposer quelqu’un qui serait au tout début de son chemin à ces niveaux de vibration. Cela risquerait d’être trop puissant à ce stade de développement. Mais vous pouvez certainement les transmettre à ceux qui sont capables de les assimiler correctement. C’est une des raisons pour lesquelles nous vous les avons donnés.

Si ces chants étaient reproduits musicalement, seraient-ils efficaces sans l’expression phonétique, seulement avec la tonalité, ou les deux sont-ils nécessaires ?

S’ils étaient reproduits musicalement, la tonalité seule ne produirait pas l’effet total, mais agirait à plus de cinquante pour-cent. Nous vous conseillons de faire produire la musique, puis de superposer les vocables modulés dans la tonalité. Cela créera une expression totale.

 

MÉMOIRES DE L’ATLANTIDE, Frank Alper

 

Pour renforcer la puissance d’un chant sacré ou d’un mantra

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s