WILLARU HUAYTA ET LE MESSAGE DES VÉNUSIENS

WILLARU HUAYTA ET LE MESSAGE DES VÉNUSIENS

William Huayta est un chaman péruvien issu de la lignée spirituelle Inca. Au cours des années 1980, il a également eu le privilège d’être emmené à bord d’un vaisseau extraterrestre et de visiter Vénus. Ceux qui pensent que la vie sur Vénus est impossible se basent sur les conditions géo-climatiques extrême et l’absence de trace d’eau physique que les scientifiques y ont observés. Ils se trompent cependant lourdement car Vénus est belle est bien une planète habitée ; mais la vie sy manifeste non pas dans la troisième dimension, mais dans la cinquième, c’est-à-dire à l’intérieur d’une bande de fréquence qui échappe aux investigations de nos sondes, capteurs et autres instruments 3D. Tenter de découvrir des traces de vie à l’aide de tels instruments est tout aussi vain que de chercher à écouter un programme musical diffusé sur la bande FM avec une radio conçue uniquement pour capter les ondes longues ou moyennes.

Willaru Huayata est considéré par les Indiens Quechua comme un Chasqui, c’est-à-dire un grand messager spirituel. Il a vécu une grande partie de sa vie dans la jungle amazonienne où il fut initié par les anciens Maîtres lémuriens des cités intra-terrestres. Puis les Vénusiens le contactèrent et l’invitèrent à bord de l’un de leurs vaisseaux pour lui faire découvrir leur planète. Ils lui demandèrent alors d’aller s’installer dans la ville de Cusco où il habite désormais et donne régulièrement des conférences. [...]

Willaru Huyata dégage une puissante énergie d’amour en même temps que ses transmissions témoignent d’un savoir ancestral et d’une grande sagesse inspirée. Il affirme modestement n’être qu’un éternel étudiant de la vie et n’avoir pour seul objectif que d’aider ses concitoyens à se préparer au monde de demain. Il est pourtant capable de guérir certaines maladies réputées incurable et de redonner la vie à des arbres morts, mais il reste discret et très accessible. Il accepte volontiers de faire découvrir aux étrangers les trésors architecturaux de son pays et il mène une vie simple en compagnie de sa femme et de ses deux enfants.

Voici son témoignage à propos des Vénusiens et de notre future religion solaire, qui est aussi leur religion.

« L’humanité traverse actuellement une époque critique de transition marquée par une profonde crise morale et spirituelle. Il est devenu urgent de révéler officiellement la présence au-dessus de nos têtes et en grand nombre de vaisseaux cosmiques en provenance de diverses régions de l’univers.

Cette présence d’êtres d’autres planètes n’est pas une nouveauté. Tout au long des différents âges qu’a traversés l’humanité, ils ont visité la Terre et influencé son développement. Mais l’homme moderne, aveuglé par son orgueil et séduit par sa science qui lui a permis d’explorer les trois dimensions les plus limitées de la réalité infinie, croit que notre Terre est la seule planète où la vie puisse exister et se développer.

La vérité est que nous avons créé nous-mêmes un monde sombre de confusion et de souffrance. Considérez la situation actuelle de notre monde : nous avons prouvé que nous sommes incapables de maîtriser nos émotions et par conséquent d’orienter correctement notre vie. Notre nature destructrice impose sa loi partout, car notre conscience reste limitée par l’ombre que nous lui projetons.

Nous sommes en retard de plusieurs millions d’années d’évolution sur certains de nos frères extraterrestres. Ils ont acquis des facultés et des pouvoirs qui dépassent notre imagination. Ils se sont libérés de l’esclavage de l’ego et ont mis en place des civilisations qui ressemblent aux communautés angéliques. Il y règne l’harmonie, l’amour, la paix et la sagesse. Chacun est sont propre guide spirituel et son propre médecin.

Nos frères ainés se sont depuis longtemps libéré des chaînes de l’envie, de la colère, de la paresse, de l’orgueil et de la luxure. Ils appartiennent à la grande Fraternité Blanche Universelle. Ils existent sous une forme physique, mais moins dense et plus éthérée que la nôtre. Ils considèrent le corps physique comme un temple de l’Esprit du Créateur. Il est honoré en tant que tel et leur sert à manifester la lumière et à exprimer la vérité.

Ils ont cessé de travailler étroitement avec mon peuple il y a environ 500 ans, lors de la chute de l’empire Inca. À cette époque, une grande obscurité morale et spirituelle s’est abattue sur les Amérique et sur notre monde. Nos gardiens de la sagesse ont été massacrés et la religion du matérialisme s’est propagée à travers tout le continent.

Les scientifiques, qui sont les prêtres de cette nouvelle religion, ne peuvent pas voir au-delà de la matière et de la forme. Ils ne peuvent faire l’expérience du monde de l’esprit ni de la réalité multidimensionnelle. Des groupes, guidés par la cupidité et inspirés par le matérialisme scientifique, ont pillé et ravagé la Terre. Ils ont encouragé le développement d’armes horribles et nous ont amenés au bord de l’abîme. Au cours de cette période de grande noirceur qui est en train de s’achever, nous avons perdu tout contact avec l’Alliance interplanétaire à laquelle nous appartenions.

 

En Amérique du Sud, il subsiste encore de nombreuses traces physiques de l’époque où nous travaillons en étroite collaboration avec notre Famille de Lumière. Il y a plusieurs sites où sont conservés des images sculptées de vaisseaux de l’espace. En quetchua, on les appelle les « ccoyllor ch’asca » : les étoiles volantes. Jadis, nos ancêtres, les Mayas, les Aztèques et les Incas accueillaient régulièrement ces visiteurs qui arrivaient d’autres régions de la galaxie à bord de leur immense vaisseaux arc-en-ciel lus par l’énergie solaire. On trouve les vestiges d’antiques et glorieuses civilisations solaires sur les sites de Nazca, de Sacsayhuamán, du Macchu Picchu, du Pachacamac, d’Huaytapallana, et de Paititi dans le cœur de la jungle. Ces sites étaient tous équipés d’aires d’atterrissage pour les vaisseaux, et abritaient de magnifiques résidences destinées à l’accueil de nos frères et sœurs de passage.

 

 

(NOTA: découvert en 1926 au Pérou, les géoglyphes de Nazca sont d’immenses figures tracées sur le sol du désert. Ils remontent à la fin de la civilisation nazca, une ancienne culture incaïque du Sud du Pérou qui se développa entre 400 av. J.-C. et 700 de notre ère.)

 

 

Il est important de comprendre pourquoi ces vaisseaux sont de retour aujourd’hui. Nous sommes à la veille d’une grande transition cosmique. Ils sont là pour aider à traverser cette période de grands bouleversements. Alors que le rythme vibratoire va s’accélérer au cours des prochains mois, ils vont commencer à révéler leur existence à un nombre croissant d’entre nous, à la fois physiquement et spirituellement. Leur principal objectif est d’éveiller les consciences endormies, afin de pouvoir guider en toute sécurité l’humanité vers le nouveau monde. Ils emmèneront certains d’entre nous, non pas pour les sauver, mais pour les préparer à semer les graines des générations futures. Les départs se feront de manière volontaire, et c’est le rayonnement aurique des candidats qui sera le principal critère de choix.

Nos ancêtres connaissaient l’importance de l’aura ; ils avaient développé d’extraordinaires facultés psychiques qui leur avaient permis d’être en phase avec les grands mystères de la nature. Ils avaient fait leurs recherches scientifiques d’une manière consciente, c’est-à-dire qu’ils avaient exploré les dimensions supérieures de l’univers. Il existe des traces de cela dans les anciens temples incas au Pérou. On y trouve des vestiges de pierres mégalithiques qui permettaient à certains initiés de se connecter au magnétisme de la Lune et de se projeter dans le futur. C’est ainsi qu’en 1750, Shora Atahuaallpa, le Chef suprême de la milice solaire avait été averti que la majorité du peuple inca serait bientôt décimée et que les survivants perdraient tous leurs pouvoirs et se retrouveraient plongés dans une longue période de ténèbres.

 

Incas mystère aura

Les dirigeants actuels de l’humanité n’ont plus rien de solaire ; ils prétendent n’avoir d’autres but que la paix, le bonheur et la liberté de leurs électeurs. Mais trop souvent ils ne s’intéressent qu’a leur carrière et n’hésite pas à mentir ni à recourir à la violence et parfois même la terreur. C’est pourquoi le système actuel ne fonctionne tout simplement pas. Et c’est pourquoi il est temps pour l’humanité de changer de voie. Mais trop souvent ils ne s’intéressent qu’a leur carrière et n’hésite pas à mentir ni à recourir à la violence et parfois même la terreur. C’est ainsi que nous rentrerons dans l’Ère nouvelle : tous ENSEMBLE.

L’obscurité de notre monde, ses guerres et sa pollution ne sont que le reflet de l’obscurité, de la pollution physique et spirituelle de nos vies personnelles. Notre véritable ennemi se trouve à l’intérieur. L’obscurité de notre monde, ses guerres et sa pollution ne sont que le reflet de l’obscurité, de la pollution physique et spirituelle de nos vies personnelles. Quand cela se produira, il n’y aura plus besoin de partis politiques, qu’ils soient de gauche ou de droite, il n’y aura même plus de gouvernements parce que chaque citoyen saura organisé sa propre vie.

La race humaine actuelle, la cinquième, était à l’origine de souche solaire. Des anges et des archanges venaient régulièrement visiter notre planète après qu’un cataclysme eut emporté dans les abysses le continent de l’Atlantide et ses millions d’habitants qui furent les derniers représentants de la quatrième race-mère. Ils incitèrent les survivants à construire une nouvelle civilisation solaire dont on trouve les traces en Inde et en Égypte. Puis ils mirent en garde leurs dirigeants et les enjoignirent de renoncer à leur technologie qui faisait peser une lourde menace sur l’ensemble de notre système planétaire. Mais ils étaient devenu orgueilleux et ne voulurent pas écouter.

Seuls quelques-uns avaient la conscience suffisamment éveillée pour échapper au karma collectif. Peu avant la grande catastrophe, ils furent mis à l’abri dans les cités intraterrestre et regagnèrent la surface au bout de six à sept années, afin d’ensemencer la cinquième race-mère. La Terre tremblait encore en permanence et de violents séismes l’agitaient continuellement. Seuls, certains sites tels que le pourtour du lac Titicaca étaient protégés. Les rescapés commencèrent à repeupler la Terre à partir de ces sanctuaires, avec pour mission de fonder une nouvelle culture basée sur l’énergie solaire et en harmonie avec la nature et le Créateur.

De nombreuses âme nobles aujourd’hui incarnés en Amérique du Sud sont celles de ces anciens colons. Certaines ont déjà eu la possibilité de voyager à travers l’immensité de l’espace infini et de visiter d’autres mondes, sans même avoir besoin de monter à bord d’un vaisseau. À plusieurs reprises des groupes d’Indiens se sont déjà envolés des Andes à destination de planète lointaines et ils ont appris beaucoup de choses sur le fonctionnement de l’univers, dont la matière ne constitue que l’écorce tridimensionnelle, c’est-à-dire le niveau superficiel le plus éloigné de permanente Lumière.

Vénusiens

Quand je me suis rendu sur Vénus, après avoir passé le plan astral, je suis arrivé dans une sorte de port. De nombreux vaisseaux spatiaux étaient là, comme déposés sur l’océan. Tout était extraordinairement vivant, beau, lumineux, d’une vibration brillante et délicieuse. Je me sentais bien et j’étais joyeux. C’était comme un retour à la maison après une longue absence. Tous les êtres que j’ai vus et tous ceux que je continue de rencontrer, je les appelle les « Marins Célestes » ; ils paraissent tous jeunes, car ils ont un corps quasiment immortel, bien que physique comme le nôtre. Ils ont l’apparence de beaux jeunes gens d’une trentaine d’années, portent des uniformes blancs, entourés d’une sorte de cape d’énergie bleue. En m’approchant d’eux, mon corps émotionnel est devenu difficile à contrôler ; je me suis senti à la fois chétif et misérable. Mais les Vénusiens connaissent nos problèmes et nos limitations sur la Terre. Mon air pitoyable les a fait sourire, mais ils ont compris mon état et n’ont pas cherché à me juger.

Sur Vénus, il n’y a pas de gouvernements ; il n’y a ni palais présidentiel, ni ambassade, ni ministère, ni rien de tout cela… Ils n’ont pas de président. Chacun est son propre chef. Il n’existe pas de pays séparés. Il n’y a pas de passeports, de drapeaux ni de frontière. La planète Vénus forme une unité. Les Vénusiens n’ont pas de tribunaux car ils sont leurs propres juges et leurs propres avocats. Ils ont libéré leur conscience de tout cela. Il n’existe pas de système monétaire non plus. Ils œuvrent pour le Grand Esprit Père (la Tête), et le Grand Esprit Mère (le Coeur). Où qu’ils aillent, ils sont chez eux. Il n’existent aucune forme de division, nulle part ! Chacun est l’armée car chacun est le gardien de la planète. Il n’existe pas de gouvernement car il n’existe pas d’ego. Là ou il y a de l’ego, il y a du karma. Et s’il y a du karma, il y a de la police, des juges et des prisons. Les Vénusiens ont libéré leur conscience il y a longtemps, et ils n’ont plus besoin de tout cela. Ils n’ont pas d’arme ni de système de protection comme les nôtres. Ces choses sont basées sur la peur, et la peur provient de l’ego qu’ils ont domestiqué depuis des éons.

La plupart des Terriens pensent que le communisme parfait n’existe pas. Sur Vénus, ils disent : « pour accéder au communisme parfait, vous devez contrôler votre ego. C’est seulement grâce à la maitrise de l’ego qu’ils ont pu bâtir une société parfaite. Chacun est son propre maitre, chacun est éveillé spirituellement et se projette librement dans l’avenir qu’il s’est choisi. Les Vénusiens sont des êtres merveilleusement intelligents ; ils sont parvenus à transformer leur cerveau en un véritable système solaire miniaturisé, uniquement grâce à la transmutation de l’ego. Et vous savez : être un véritable alchimiste ouvre l’accès à de nombreux privilèges !

Pour les Vénusiens, la religion, c’est d’être uni avec l’Esprit Père/Mère, et de vivre en permanence dans le temple intérieur. Ils voient la Lumière partout : la Lumière de la Création, c’est leur religion. Quand ils échangent un autre homme ou une autre femme, ils le considèrent comme un aspect du Père/Mère. Donc, ils n’ont pas besoin de religions organisées. Leur culture est une culture solaire, cosmique et universelle. Leur religion s’apparente plutôt à un chemin d’évolution qu’ils doivent parcourir en trois étapes. La première est la domestication de l’ego. Ils savent qu’ils en on gardé les racines ; aussi travaillent-ils sans cesse à se purifier, à se renforcer spirituellement grâce à la Lumière. La deuxième étape, c’est de considérer le mariage comme une union sacrée avec l’Esprit Père/Mère. Il n’y a pas de divorce là-bas, car le divorce, tel que nous le pratiquons, est considéré comme une rupture du lien avec l’Esprit Père-Mère. L’ultime étape est la consécration au Service sacré et à l’amour inconditionnel. Les Vénusiens aiment tous leurs frères et toutes leurs sœurs d’un égal amour. Ils ne portent jamais de jugement et ne font aucune distinction entre les êtres.

J‘ajoute qu’ils ont une peau presque transparente, comme celle des bébés, car ils ne gaspillent jamais leur énergie sexuelle. Ils savent tout d’instinct sur l’amour physique : donc ils n’ont aucun besoin de prendre la pilule ou d’utiliser des préservatifs. Ils savent comment faire l’amour d’une façon sainte, selon la voie sacré spirituelle. S’ils veulent un enfant physique, alors ils demandent au grand Maitre qui a la charge de ce rayon de la création de transmettre au futur enfant physique une partie de l’essence spirituelle de l’Âme universelle, puis ils se connectent en pensée et le bébé se matérialise. Ils ne connaissent pas l’avortement.

Il n’y a ni maladie ni hôpitaux sur Vénus. Et il n’y a ni contamination ni pollution car ils n’utilisent aucun combustible fossile ni nucléaire. La seule énergie utilisée est l’énergie solaire. Je leur ai demandé : « Comment considérez-vous les différentes technologies actuellement utilisées sur la Terre ? » Un Maître m’a répondu : « Ces technologies sont des technologies primitives. Elles ne sont plus utilisés dans cet univers que par des êtres à la traine de l’évolution. Vous pensez que vous êtes civilisés. Vous pensez que vous êtes au sommet de la pyramide de la Vie. Chaque fois que vous allez dans l’espace ou sur la Lune, vous violez les lois cosmiques. Lorsque les êtres vivent dans l’harmonie et réussissent à s’élever spirituellement à travers les initiations, ils reçoivent les clefs, les secrets, pour fabriquer leurs propres vaisseaux cosmiques, mais cette technologie n’est accordée qu’aux civilisations évoluées. Les voyages interplanétaires sont sacrés. C’est en respectant le coté sacré que vous devez apprendre à voyager. Chacun peut traverser l’univers, mais voyager de façon uniquement physique est dangereux ».

Vaisseaux mère Vénusiens

Les Vénusiens ont un immense vaisseau-mère. Ils n’ont aucune arme à bord. Ils pourraient cependant prendre facilement le contrôle de la Terre. Ils ne le font pas, car s’ils le faisaient, ils perdraient le bénéfice de leurs initiations. C’est pourquoi ils respectent scrupuleusement la loi cosmique du libre-arbitre. Ils ont compris depuis longtemps que pour dominer efficacement la matière, il faut d’abord se contrôler soi-même. C’est de cette façon qu’ils ont obtenu le contrôle de la nature. S’ils veulent de la pluie, ils la font tomber là où ils veulent et quand ils le veulent ; s’ils veulent du soleil, ils écartent les nuages. Dans le passé lointain, leur planète évoluait en troisième dimension comme la nôtre. La troisième dimension est liée au subconscient, au monde non-conscient et aux êtres non conscientisés. L’ouverture de la conscience se réalise à partir de la cinquième dimension, qui est comme un paradis.

Si les Vénusiens et les autres viennent ici sur la Terre, c’est pour partager leur sagesse. Ils veulent transmettre un message, un avertissement à notre humanité, ils veulent nous montrer qu’il existe d’autres voies. Ils veulent que nous sachions qu’il existent d’autres civilisations que la nôtre, plus avancées, plus éclairées, plus accomplies. Il est important de connaitre leur existence, de pouvoir comparer notre niveau d’évolution avec celui des autres habitants du système solaire. Ils sont désolés pour nous parce que nous n’évoluons pas assez vite, mais ils se réjouissent aussi de nos efforts. Nous comprenons petit à petit, et le temps de nos retrouvailles n’a jamais été aussi proche.

Ils considèrent que chaque être vivant est un temple sacré. Le maitre-autel de ce temple est le Coeur. Il rayonne du feu de l’Amour et projette une merveilleuse lumière intérieure. Cette lumière qui jaillit de l’intérieur doit être reconnue et vénérée. Voilà ce qu’enseignait la religion des Fils du Soleil. Voilà ce qu’enseignait la religion des Fils du Soleil. Dieu et le Soleil ne font qu’Un et nous faisons partie de cette Unité ; telle est l’essence de la nouvelle religion solaire qui redeviendra bientôt celle de l’ensemble de l’humanité. Les membres de la Communauté universelle sont nos Frère et Sœur de Lumière. Et ils sont sur le point de venir nous visiter à bord de leurs immenses vaisseaux.

Certains sont déjà parmi nous aujourd’hui. Dans les rues de nos villes, il y a déjà des citoyens venus d’autres mondes. Ils sont là en tant que messagers. La plupart finissent un jour ou l’autre par se rendre la jungle amazonienne où ils rencontrent des représentants des cités de la Terre intérieure. Puis certains en repartent, alors que d’autres décident de rester parmi nous et de ne travailler à l’éveil des consciences depuis la troisième dimension.

Ils cherchent à nous faire comprendre que nous devons nous guérir, parce que nous sommes malades, psychologiquement et spirituellement. Notre conscience divine est prise au piège, emprisonnée par notre ego. Nous devons nous en libérer et accepter d’évoluer.

La couleur de peau n’aura bientôt plus aucune importance, ni la race, ni la tribu, ni la classe sociale, ni la religion. D’ailleurs toutes les races fusionneront en une race et toutes les religions fusionneront en une seule religion, solaire et universelle.

Nous sommes des fleurs dans le jardin de la Terre. La Vérité humaine est Une. Les Maitre ascensionnés travaillent depuis les royaumes de Lumière à unifier la conscience des enfants de la Terre dans l’harmonie et dans l’amour que symbolise le Soleil.

Nous remercions les Maîtres de la Fraternité Blanche d’avoir accepté de nous guider et facilité la transmission de ce message.

La Porte du Soleil est ouverte à tous. Le Soleil brille pour tous. En chacun de nous coule un sang d’une même couleur, la couleur du Feu vivant. Nous sommes tous des frères et sœurs, unis en Esprit à travers les septs rayons de ce Feu vivant.

Salut à tous les chercheurs de Lumière ! »

Transmis à Cuzco, Péru par William Huayata

CONTACTS EXTRATERRESTRES POUR L’ERE NOUVELLE, Olivier de Rouvroy

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s